Restauration

"Le temps enchaîné par l'Amour"
Restaurée en 1993

Le temps enchaîné par l'amour - Bruxelles, 1683 410 cm x 320 cm
Restauration dans le cadre de "SOS Tapisseries, 24 oeuvres majeures sauvées de la dégradation" financé par la Fondation Roi Baudouin.


Les peintres David Teniers II et David Teniers III ont joué un rôle important dans l'art de la tapisserie. Les plus connues sont les tapisseries "tenières" reproduisant des scènes de campagnardes avec des kermesses et des paysans jouant, mangeant et fumant. Ce genre se maintiendra jusqu'au début du XVIII° siècle. David Teniers III dessinera également des tapisseries importantes aux armes des familles Ayala, du commandant Archinto et du Duc d'Arenberg. Ses cartons ont été exécutés dans les principales manufactures bruxelloises : les ateliers de G. Van Leefdael, J. Leyniers, I. Le Clerc et G. Peemans.

La tapisserie sélectionnée appartient à ce genre. Elle fut offerte à l'époque par la Ville de Bruxelles, avec cinq tapisseries représentant le même thème allégorique, au Gouverneur-Général des Pays-Bas espagnols, Otto d'Alcaretto, à l'occasion de son mariage avec Thérèse, princesse d'Arenberg.

Huit putti volant tiennent une tapisserie sur un fond architectural, au centre de laquele figurent les armes des Arenberg, assorties de la devise "Hac Duce". La chaîne de la Toison d'Or est acrochée au blason et soutenue par un amour portant une couronne de fleurs et par un ange. La grande couronne est également portée par deux putti. A l'avant-plan Saturne, le dieu du Temps, est représenté sous les traits d'un vieillard à la barbe grise; il est agenouillé, à peine vêtu et ailé. Un autre amour volant lui enchaine les deux mains dans le dos. Les attributs de Saturne, le sablier et la faux, sont disposés près du personnage. A l'arrière-plan se profile un paysage arboré. La scène est encadrée sur les côtés par des guirlandes de fleurs entrelacées.

En bas à gauche ont peut lire l'inscription : "D. TENIERS IVN : PINX : 1683" ("peint par David Teniers le Jeune"); à droite "G. PEEMANS FECIT" ("fait par Geraert Peemans")



CONSERVATION
Plusieurs fils de chaîne étaient dénudés suite à la disparition des fils de trame en laine et en soie. Ces disparitions provoquaient des tensions peu esthétiques et dommageables. De plus, le système de suspension à anneaux ne convenait plus.

Les relais décousus ont été refermés afin de rendre plus de lisibilité au sujet. Les parties abîmées et plus fragiles ont été consolidées sur une toile de soutien en lin. La tapisserie a été entièrement doublée et pourvue d'un système de suspension à bande autogrippante.