Expositions

L'envolée
Nathalie Van de Walle

Du samedi 19 mai 2018 au dimanche 30 septembre 2018



" Depuis toujours, Nathalie van de Walle s’attache aux ruines, où il faut deviner les lignes de force d’un bâtiment sous ses décombres, et aux chantiers avec leurs échafaudages. Elle se nourrit d’une accumulation de documents, témoignages d’accidents climatiques en échos avec des violences humaines  et naturelles .Elle ne sait pas trop elle-même le pourquoi de cette fascination qui la fait graver ou dessiner…L’essentiel de sa production tourne autour du noir et blanc, ici aussi deux opposés qui s’affrontent et se concilient dans des gris. Dans ses dessins, Nathalie crée et donne à découvrir une autre mémoire, cette fois interprétée par la ligne et le trait. Elle redessine, raconte des paysages idéalisées ou rêvées et donne à voir une nouvelle écriture, place aux signes, à la trace.

Ses gestes eux-mêmes se détachent de plus en plus du dessin vers  la gravure et inversement. L’incision et toutes les techniques très gestuelles et matérielles de la gravure lui permettent d’imprimer ce qui lui demeure inexprimable. En même temps, d’autres techniques, de tissages et de filages, l’attirent.  Comme si ces jeux de coupes et d’ombres de ses travaux textiles  lui permettent de retenir la mémoire des décombres.

Elle a toujours manifesté un intérêt pour un déploiement spatial de ses surfaces patiemment travaillées. Un intérêt pour l’art de l’installation, ici, elle a cherché à graver et assembler les traces carrées des désastres de notre planète et nous fait voir des cubes déformés en suspension dans l’espace.

Cette installation sera entourée de 3 impressions monumentales en gravure à l’image de la tapisserie.  "                                          
Chris De Becker.



Installation de Nathalie Van de Walle à découvrir dans le cadre du projet "Musées insolites en Wapi". Plus d'infos sur le projet via ce lien.

Et découvrez le reportage réalisé par Notélé.