Expositions

Les jeudis du TAMAT Conférence
"Tapta, Fibres et Vie" par Virginie Mamet

Du jeudi 23 mai 2019 au jeudi 23 mai 2019

La conférence débute à 18h

"Du samedi 11 mai au dimanche 16 juin 2019, le TAMAT consacre une exposition hommage à Tapta Wierusz-Kowalski (1926-1997), figure incontournable de la « Nouvelle Tapisserie » en Belgique.

Artiste belge d’origine polonaise, Tapta a profondément marqué le domaine de l’art textile dans les années 1960 et 1970. Elle participe au renouvellement de la tapisserie en repensant ses matériaux, ses techniques et sa spatialité. Elle s’approprie des fibres végétales telles que le sisal, le lin, le jute et le chanvre. Elle s’éloigne progressivement du métier à tisser pour avoir recours à des gestes spontanés comme le nouage et la torsion. Cette liberté matérielle et gestuelle la conduit à s’aventurer vers le relief puis, la troisième dimension. Ses tissages deviennent des sculptures textiles, créées en résonance avec l’espace. Son vocabulaire est végétal, sauvage, organique. Ses expositions sont à concevoir comme des environnements souples et accueillants. Le visiteur est invité à découvrir son univers en s’y promenant, en s’y intégrant. L’imagination et les sens s’y perdent…

Tapta s’inscrit dans le mouvement de renouvellement international de l’art textile en participant à plusieurs reprises aux Biennales de Lausanne, rencontre majeure et innovante qui accueille des artistes du monde entier (et proportionnellement de plus en plus d’artistes femmes). Tapta marque également des générations d’artistes en supervisant l’atelier de « Tissage et design textile », qu’elle rebaptise « Sculpture souple », à La Cambre. Elle offre à ses étudiants une liberté d’expression et d’imagination inédite. Ses qualités de pédagogue sont fréquemment pointées. Ann Veronica Janssens et Marie-Jo Lafontaine ont notamment fait partie de ses élèves. En 1981, elle contribue à la création du Centre de la Tapisserie, des Arts Muraux et des Arts du Tissu de la Communauté-Française (actuelle Fédération Wallonie-Bruxelles), le TAMAT, au sein duquel elle mène l’atelier de « Structure ».

Le TAMAT lui rend aujourd’hui hommage en proposant un vaste panorama de son travail textile – allant de ses premiers « Tissus muraux » à ses « Horizons flexibles », sortes de paravents imaginés pour être manipulés par le public. Certaines pièces n’ont encore jamais été exposées et, à titre exceptionnel, une œuvre monumentale de la collection de la Banque Nationale de Belgique sera présentée. "

Virginie Mamet, historienne de l'art.