Documentation

Des années 1970 au XXIè siècle

"Nouvelle Vague" - Christian Varèse - Coll. Fédération Wallonie-Bruxelles© Fabienne Misson

La tapisserie de lisse connaît de profondes métamorphoses dès les années 1970 et des mutations sans précédent dans ses formes, ses couleurs, ses matières et textures, sa muralité. De manière expérimentale, les créateurs explorent la voie d’autres matériaux: câbles, cordages, sisal et autres fibres végétales, noeuds, torsions, pour aboutir à des structures tridimensionnelles et monumentales, à l’image des recherches de Tapta Wierusz Kowalski (Belgique), Abakanowicz (Pologne), ou Grau Garriga (Espagne). Les Biennales de Lausanne en Suisse, les Triennales de Lodz en Pologne constituent les vitrinesprivilégiées de ces expériences, sources d’émulation entre les créateurs textiles.


Des créations de Diane Didier, Xavier Fernandez, Marie-Jo Lafontaine, Nathalie Pochet, Yves Primault, Juliette Roussef, Marika Szaraz, Tapta, Violaine Vande Pitte, Paulette Wynants… évoquent dans les collections, cette période de renouvellement profond de la définition même de la tapisserie et de l’art textile.Des éléments de récupération (papiers d’emballages de fruits, torchons, vêtements usagés…) ou industriels et manufacturés (joints de carrelage, fils électriques, cordages, caoutchouc, latex, …) sont incorporés au tissage ou mis en œuvre dans des compositions souvent tridimensionnelles, comme en témoignent les créations de Monika Droste, Micheline Jacques, Martine Dolly, Christian Varèse, Arlette Vermeiren,…En associant leurs propres réflexions conceptuelles à des techniques renouvelées et des matériaux singuliers, les artistes aboutissent à des créations personnelles et inédites. Cette évolution du langage textile n’exclut pas de recourir à des traditions textiles anciennes et domestiques tels la broderie, le tricot, la couture mises en œuvre notamment par Rosa Ingimarsdottir, Catherine De Launoit, Pierre Caille, Christine Hamoir,…


Les créateurs mènent leur démarche dans un esprit expérimental, suivant une thématique qu’ils développent de manière originale, en référence à la mémoire, au temps, à la nature et l’écologie, à la dégradation et l’aspect éphémère…. (œuvres d’ Edith Dekyndt, , Bernadette Lambrecht, Christine Wilmes).


Les collections illustrent, au-delà des démarches propres à chaque créateur, le renouvellement de l’art textile, dans toute sa richesse et sa diversité d’écritures.