Actualités

TEXTILES

Actualités de l'art textile, documents, dossiers
Par Jean Francois Diord Contextile 2018

Publié le mardi 30 janvier 2018 5600 fils en silicone forment un écran vidéo géant à Londres

Publié le vendredi 19 août 2016 La grenouille de Lurçat aux Gobelins

Publié le lundi 01 août 2016 Organic Plastic Woven Threads Sculptures

Publié le mardi 12 juillet 2016 Shane Waltener: "A World Wide Web"

Publié le vendredi 01 juillet 2016 Edith Meusnier: Spell

Publié le vendredi 01 juillet 2016 Fragile Crocheted Leaf Sculptures

Publié le samedi 11 juin 2016 When Art & Fashion Collides

Publié le vendredi 13 mai 2016 3 siècles de mode Musée des Arts Décoratifs

Publié le samedi 30 avril 2016

Mathilde Claebots - Hadrien Tequi

Publié le samedi 20 janvier 2018
Du 03.02.18 > 17.03.18                               
  • Lasécu - Lille                  

Mathilde Claebots
Une passion pour les sièges, un CAP Tapissier d’ameublement et des études à l’école supérieure d’Art du nord-pas-de-calais lui ont permis d’aborder le siège d’une manière inédite et d’explorer les liens entre art, artisanat et design.Le siège, objet omniprésent du quotidien, devient ainsi le lieu d’une série de transformations et de déconstructions livrées à l’imagination.Une histoire de reconstruction, de renaissance, mais aussi de corps absents.


Hadrien Tequi
Sa démarche artistique se concentre sur les phénomènes d’apparition, de transformation et de disparition d’une forme, d’une image ou d’un son. Ce n’est pas tant la question de la représentation qui est au coeur de sa pratique, mais plutôt les conditions de production. Dans chaque projet, une grande part de la réalisation est laissée à un aléatoire. Il s’agit d’instaurer une règle, une mécanique comme point de départ de la production. Cette règle s’appuie sur une inconnue, une variable qui détermine la forme finale de l’oeuvre. L’erreur et l’accident sont le moteur de son travail. Sa pratique artistique explore et tente d’investir ces trébuchements qui surgissent lors de la phase de production. Chaque projet se construit à partir d’un donné, d’une forme pré-existante. Ainsi, la question du protocole est centrale dans mon travail. Il s’agit d’établir des contraintes qui vont orienter l’enchaînement des différentes phases de production.

Plus d'informations

http://www.lasecu.org/exposition-m-claebots-et-h-tequi-106.html